Liste des actualités

Noted Technion Professor Joins Rambam as Director of Cardiology

Tennessee Governor and First Lady Visit Rambam

The future of Global Digital Medicine will be determined in Haifa

“Route vers la Guérison”

Une ou deux fois par semaine, Amatzia Dayan, un résident du Kibboutz Ein Hashofet, traverse, dès l'aube, le point de contrôle de la frontière, près de Magen Shaul, en Israël, pour prendre des enfants palestiniens et leurs familles de Jenin et les amener à l'Hôpital Rambam de Haifa. Les enfants souffrent du cancer ou sont atteints de leucémie ou d'une autre maladie mortelle.

Deux frères, de 14 ans et 15, atteints de thalassémie majeure, maladie due a une mutation génétique affectant la production d'hémoglobine qui est assez répandue chez les Palestiniens, attendent avec leur père, au bord de la route, dès le petit matin.

"Deux de mes six enfants sont atteints de thalassémie, ainsi qu'un de mes cousins et un oncle. D'après moi, près de 300 enfants dans la région de Jenin en souffrent," explique le père des garçons, Norman. En outre, il n'y a aucun rein artificiel dans la région de Jenin, les patients sous dialyse  doivent se déplacer jusqu’ à l’hôpital Rambam plusieurs fois par mois et la seule façon de le faire c’ est avec l'aide de conducteurs israéliens."

Les Palestiniens avec des états de santé sérieux doivent obtenir des permis spéciaux pour recevoir le traitement en Israël. Cependant, ils ne sont pas autorisés à conduire leurs propres véhicules aux points de contrôle. Le prix du voyage en taxi aller-retour est trop prohibitif, et cher pour la plupart des Palestiniens. C’est la raison pour laquelle, plus de 500 Israéliens se portent volontaires à l’association du nom de “Route vers la Guérison”, prenant des Palestiniens aux points de contrôle de frontière et les conduisant aux hôpitaux de Tel-Aviv, Jérusalem et Haifa. Etre passager d'un véhicule immatriculé en Israël et conduit par un israélien aide à minimiser le temps d’attente au point de contrôle: Ainsi, ce qui aurait pris plusieurs heures est réduit à 10 ou 15 minutes. 

La plupart des enfants aidés par la voie de la “Route vers la Guérison” souffrent de thalassémie, la maladie de sang qui est particulièrement présente dans les communautés méditerranéennes. Semblable à l'anémie drépanocytaire, la mutation de la thalassémie est fréquente dans ces climats où la malaria était endémique et confère un degré de protection contre la malaria, constituant ainsi un avantage de survie sélectif. Si deux parents sont porteurs de la mutation, il y a un risque de 25 % que leur enfant soit atteint de thalassémie

Du fait de la maladie même et des traitements par transfusions sanguines répétitives, des dépôts excessifs de fer s'accumulent dans le corps, et endommagent le cœur, le foie et le système endocrinien. La rate surchargée peut grossir au point de  nécessiter son ablation. L'anémie peut ralentir la croissance d'un enfant et retarder sa puberté. L’expansion de la moelle osseuse des patients thalassémiques, a pour résultat  une structure osseuse anormale et fragile. Sans transfusions sanguines régulières, au moins tous les trois mois, et chélation adéquate du fer ( thérapie pour enlever le fer en excès), la plupart des patients thalassémiques finissaient par mourir. Aucun de ces deux traitements n'est possible, ni à Gaza, ni en Cisjordanie - C’est là que Yuval Rot intervient.

“La Route vers la Guérison” a été crée par Rot, un membre du Kibboutz Maagan Michael. En 1994, son Frère Udi a été enlevé et tué à Gaza par le Hamas.

Pour calmer griefs et chagrin, Rot décide d’agir positivement: Il rejoint le groupe "Parents Circle-Families Forum", qui réunit les  Israéliens et les Palestiniens dont un proche a été tué à la guerre ou par un acte terroriste.

 

Pendant ses activités, il se lie d'amitié avec beaucoup de palestiniens, dont certains ont besoin d’un moyen de transport, facilement procuré par lui, pour accéder aux commodités des soins israéliens.

Un jour, un homme de Jenin, sur le site internet du groupe, m'a appelé et m'a dit que son frère avait une tumeur au cerveau. Il avait rendez vous à l’hôpital Rambam mais aucun moyen pour s'y rendre.

Il m'a demandé si je pouvais l'y conduire, ce que j'ai accepté.

Lorsque d'autres palestiniens demandent de l'aide, Rot demande à ses amis de l'aider en accompagnant les enfants et adultes jusqu'à l'hôpital.

Depuis plusieurs années, l’activité de la "Route vers la Guérison" est un acte vers la réconciliation entre les peuples, plutôt qu'opter pour la vengeance. Depuis 2006, Rot et 500 autres bénévoles, comme Amatzia Dayan ont pu donner une planche de salut aux palestiniens.


"J'avais l'habitude de conduire a l’intérieur de la Cisjordanie pour prendre ou déposer les enfants, mais des amis m’ont  prévenu du danger, depuis, je prends rendez vous avec eux à la frontière " nous explique Dayan, qui s’est révélé être le neveu de Moshe Dayan, le célèbre héros militaire israélien.

Jusqu’a ce jour, la "Route vers la Guérison״ a assisté plus de 450 familles palestiniennes, réalisant plus de 2 500 voyages vers les hôpitaux.

 

Une autre bénévole, Rachel, née en Israël et qui vit actuellement à Los Angeles, souhaitait participer à une cause humanitaire en Israël. Un ami lui a parlé de ״Route vers la Guérison״: "Après avoir parlé avec Yuval dont le but est d’accroitre et promouvoir la confiance personnelle, j'ai su que cela me conviendrait. A présent, je participe à la collecte de fonds aux Etats Unis et lorsque je suis  en Israël, je collabore à l'accompagnement des enfants.
 

Actuellement, Rachel  contribue à mettre la "Route vers la Guérison״ sur le site de crowdfunding "Global Giving" ce qui permettra d’obtenir une déduction  d'impôts pour les dons futurs.


L'hôpital Rambam fait profiter les médecins du monde entier, de son savoir

 

lire l'article



Page précédente    1 2


Rechercher sur le site

Galerie photos

Summit 2015

Calendrier
« Juin 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Forum

Aller sur le forum

Livre d'or Pas encore de message

Aller sur le livre d'or